Concorde symbole d'excellence


Star incontestée de l'aéronautique, exemple inégalé de réussite technologique, avion luxueux affrété pour des voyages de prestige, de chefs d’Etat et de célébrités, le Concorde Air France fut l'emblème de l'élégance et du raffinement «Made in France».

Ambassadeur de qualité de notre pays, que de créateurs l'habillèrent de magnificence ! Andrée Putman et Raymond Loewy signèrent la décoration intérieure, Alain Ducasse élabora les menus, Jean Patou, Nina Ricci, Christian Dior, Christian Lacroix et Balenciaga créèrent les tenues du personnel de bord.

Édouard Chemel (*) "Concorde, un nom qui désigne un rêve devenu réalité, une exception devenue symbole d'excellence. Cette grande aventure humaine et industrielle marque une des grandes avancées du XXème siècle, elle restera à jamais ancrée non seulement dans notre mémoire mais aussi dans notre imaginaire. Inscrit dans l'histoire de l'humanité depuis le rêve d'Icare, les visions d'un Jules Verne, les débuts de l'aviation, les odyssées de l'espace et les aéronefs à l'étude destinés à poursuivre notre rêve de conquête de l'espace, il est une étape indispensable vers un futur encore en devenir. Mais le Concorde est aussi l'exemple parfait des rapports étroits qui peuvent exister entre la rigueur technologique et la beauté immortelle, l'une et l'autre ici étroitement liées pour donner naissance à un chef-d'œuvre.
Elu objet Design du XXème siècle en 2006 à l'issue d'un concours organisé par la BBC et le Musée du Design de Londres, le Concorde est l'illustration parfaite de cette rencontre."


Machmètre Prototype / Machmètre Pré-Série / Machmètre Série






Sonde pitot de pointe de nez du Concorde F-BTSC















Quoi de plus naturel que de lui rendre hommage au travers de «Concordescopia» (**), une collection privée de plus de 2500 objets dédiés uniquement au Concorde et qui possède un intérêt patrimonial historique majeur avec des pièces qui n’existent dans aucun musée aéronautique du monde !



























(*) Édouard Chemel a fait toute sa carrière chez Air France, où il entre en 1948 comme radio au sol. Commandant de bord à partir de 1960, il est nommé en 1983 commandant sur le Concorde. Lorsqu'il prend sa retraite, en 1989, il compte 22 000 heures de vol dont 2 000 sur Concorde.
(**) Nom de domaine sur le web réservé en 2009 comme clin d’œil au projet de parc de découverte aéronautique de Toulouse, nommé Aéroscopia, et qui a finalement ouvert ses portes en 2015.



Compteur d'accès :